• Les Coteaux de la Citadelle, étape incontournable à Liège

    Imprimer

    Les Coteaux de la Citadelle, à Liège, font partie des endroits que tout Liégeois se doit de connaître, que tout visiteur est obligé d’arpenter. Près de 90 ha de verdure, de panoramas sur la ville, de ruelles, de vestiges, de nature à deux pas de la ville, etc.

     

    Liège, Elections communales 2012, Trésors de Liège, Coteaux, Citadelle

    Notre série sur les endroits méconnus de Liège nous mène aujourd’hui sur les Coteaux de la Citadelle. Ce vaste site, qu’on se le dise, est très connu parmi les Liégeois et toutes les personnes connaissant un tant soit peu la cité. Mais leur caractère exceptionnel vaut le détour et, sans doute, trop peu de promeneurs prennent le temps de s’y aventurer.

     

    Les terrasses et jardins offrent un superbe panorama sur la Cité ardente

     

    Lorsqu’on évoque les Coteaux de la Citadelle à Liège, cela peut bien entendu se rapporter à de nombreux endroits différents, depuis le Coteau de Vivegnis et le Bois des Carmélites, à l’est, jusqu’au site de Favechamps à l’ouest et aux alentours de la rue Pierreuse. Entre les deux extrémités, le parc de la Citadelle, bien entendu, mais aussi les terrasses des Minimes et la fameuse Montagne de Bueren.

     

    Nous nous sommes en particulier arrêtés sur les terrasses des Minimes, auxquelles on accède par l’impasse des Ursulines (au pied de la Montagne de Bueren) ou par le n° 38 de la rue Pierreuse. Elles portent ce nom, sans surprise, en souvenir du Couvent des Minimes qui s’y trouvait autrefois.

     

    La Tour des Vieux Joncs, symbole des coteaux

     

    On peut évoquer également la Tour des Vieux Joncs, bordée par ces terrasses. Elle témoigne de la présence de la Commanderie de l’ordre teutonique de Saint-André à Liège et endosse sans doute le rôle de symbole des Coteaux de la Citadelle.


    http://www.lavenir.net/article/printarticle.aspx?articleid=DMF20120718_00183213


     

  • Les Francos 2012...c'est parti!

    Imprimer

    Bottes ou chapeau de paille, les Francofolies de Spa reste un rendez-vous incontournable pour les amateurs de musique et d'ambiance festivale! Je vous souhaite un tout bon festival!

    Liège, Communales 2012, Francofolies de Spa, Musique, festival

  • Voici le visage du futur tram de Liège

    Imprimer

    Du point de vue technique, le design que revêtira le tram de Liège n’est sans doute l’élément clé du projet dans son ensemble. Cela étant, comme l’ont signalé ce lundi après-midi le ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry (Écolo), et l’administrateur général de la SRWT (Société générale wallonne du transport), l’aspect extérieur des véhicules est importante pour l’image véhiculée, le coup d’œil et l’appropriation du mode de transport par ses usagers.

     

    Liège, Elections communales 2012, Tram, Transport en commun, Liège 2017


    Modernité, dynamique, dimension humaine, etc.

    Voici trois semaines, un appel était lancé aux Liégeois, les invitant à s’exprimer via internet sur les trois propositions de design. Cet avis n’était que consultatif, mais le comité exécutif a suivi la majorité des avis. La majorité des commentaires penchaient pour la deuxième orientation et 52 % des 600 votants l’ont pointée comme premier choix.

    Du point de vue de la sécurité, de la faisabilité et des coûts, les trois options s’équivalaient. C’est donc sur des considérations uniquement esthétiques que le choix s’est porté. «Moderne», «futur», «humain», «correspondant à Liège» ou encore «dynamique» et «sympa» sont des termes qui ont régulièrement été cités par les internautes, à propos de ce modèle.

    La couleur, c’est pour plus tard

    La couleur et les aménagements intérieurs des rames feront l’objet d’une décision ultérieure. Le choix de ce lundi concerne donc uniquement la forme et non la couleur (cf. photos ci-dessus).

    Au niveau du calendrier, les promoteurs du tram de Liège souhaitent publier leur cahier des charges pour le partenariat public-privé en décembre de cette année, pour introduire les demandes de permis unique en 2013. Si le dossier évolue comme prévu, les travaux devraient débuter au printemps 2014 pour s’achever début 2017, entre Coronmeuse et Sclessin.

  • Le canal de l’Ourthe à Liège: la quiétude à côté de l’autoroute

    Imprimer

    À Angleur, le pont Marcotty et le canal de l’Ourthe qu’il enjambe s’apparentent à un véritable havre de nature et de calme. Et pourtant, l’endroit se situe à quelques dizaines de mètres à peine de l’autoroute E25 et du centre commercial de Belle-Île.

     

    Liège, Communales 2012, Ourthe, Belle Ile, Canal

    Vous allez faire quelques emplettes dans le centre commercial liégeois de Belle-Île? N’hésitez pas à quitter quelques instants les magasins pour marcher quelques dizaines de mètres et longer le canal de l’Ourthe. Sincèrement, l’endroit vaut le détour.

    Quelques pénichards s’y sont installés

    Ce canal constitue en réalité l’un des vestiges les mieux conservés du vaste réseau que l’on a entrepris de construire, au début du XIXe siècle, entre la Meuse et la Moselle. Il s’agissait alors de faciliter le développement économique, avec pour objectif ultime de relier la Meuse au Rhin. Mais les contraintes budgétaires ont empêché le parachèvement de l’ouvrage.

    Aujourd’hui, c’est sans doute à Angleur que l’on peut au mieux observer ce que fut ce vaste projet. Le canal de l’Ourthe et l’emblématique pont Marcotty ont fait l’objet de restaurations. Quelques promeneurs et cyclistes connaissent bien l’endroit, de même que les pénichards ayant choisi d’y arrêter leur embarcation.


    http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20120716_00182561

  • Liège, première ville belge à célébrer le Mandela Day

    Imprimer

    Comme ailleurs dans le monde, un Mandela Day sera organisé le 18 juillet à Liège. Il s’agit d’une première, pour la Cité ardente et pour la Belgique. Concerts, lâcher de ballon et gestes de fraternité seront au programme, sur la place Saint-Lambert et dans l’Archéoforum.

     

    Liège, élections communales 2012, Mandela Day, Archéoforum


    Enfermé 27 ans à la prison de Robben Island, engagé activement contre le régime durant l’apartheid durant 67 ans, c’est en 1990 que Nelson Mandela a été officiellement libéré. L’homme, pour rappel, a alors présidé l’Afrique du Sud de 1994 à 1999. Ce n’est pourtant qu’en 2009 que l’Unesco a entrepris d’organiser le «Mandela Day» à l’échelle mondiale.

    Chaque 18 juillet, 67 minutes au service des autres

    Chaque 18 juillet est désormais consacré à cette journée internationale, dans bien des villes du monde, dans le but de promouvoir les valeurs de paix, de liberté et d’égalité qu’incarne le Sud-Africain. Le principe de base de la journée consiste à consacrer 67 minutes de son temps au service des autres, ce nombre correspondant donc à la durée de l’engagement public de Nelson Mandela. Notons que la date du 18 juillet correspond à celle de son anniversaire, le 94e dans quelques jours.

    Un nouveau comité Mandela Day à Liège

    Pour la première fois, la Cité ardente participe donc au Mandela Day, à sa manière et sous l’impulsion de l’ASBL DiverCité. L’idée est née voici quelques semaines dans la tête de plusieurs amis, lesquels ont mis sur pied un «Comité Mandela Day à Liège». Celui-ci est présidé par le professeur de l’ULg Marco Martiniello, également président du Centre d’études de l’ethnicité et des migrations (Cedem) et spécialiste des questions sud-africaines.

    Le chanteur et animateur Manu Champagne en fait aussi partie, de même que la militante Dominique Celis, le metteur en scène Dominique Mpunga, l’artiste Alain De Clerck, les conseillers communaux Diana Nikolic (MR) et Hassan Bousetta (PS), le député fédéral Éric Jadot (Écolo) et d’autres personnalités du monde associatif et culturel liégeois.

    Sur la place Saint-Lambert et dans l’Archéoforum

    Les choses se sont rapidement mises en place pour le Mandela Day de Liège. Le rendez-vous est fixé sur la place Saint-Lambert, le 18 juillet dès 18 heures, pour plusieurs animations à proximité du cube «Liège Expo 2017». On y assistera à une prestation du groupe de percussions Fool Metal Styx, suivi d’une chorale multiculturelle de 67 enfants et un lâcher de 67 ballons. Une chaîne de la fraternité sera ensuite formée avec 67 personnes de 67 nationalités.

    Dès 20 heures, la soirée se poursuivra dans l’Archéoforum de Liège avec huit concerts, ceux de Bai Kamara Jr., Bouldou, Coffee or Not, Colline Hill, Monday Morning, Monsieur Dupont (alias Manu Champagne), Rorcha et Suarez.

     

    http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20120711_00180998